Je suis toujours surpris combien les conditions du climat de la partie sud-est de notre province continuent de faire des dommages sur notre terrain de golf chaque printemps. Si vous vous rappelez de l’année dernière, nous avions beaucoup de pelouse endommagée après l’hiver. J’ai gardé le terrain fermé une semaine de plus au mois de mai et le terrain était en pleine forme au jour d’ouverture et pour le reste de l’été. L’année passée, nous avons ouvert le terrain le 25 mai, ce qui était énorme considérant le travail qui était requis et les pauvres conditions de température que nous avions pour la cultivation de la pelouse. Nous avons ouvert avec aucun vert temporaire. Le nouveau groupe de propriétaires ont supporté tous mes efforts d’entretien pour préparer le terrain et tout le monde incluant les membres étaient étonnés des résultats.

Si nous avions parlé le 15 avril, j’aurais dit que nous étions en bonne forme mais… j’aurais donné la condition: “aussi longtemps que la météo s’améliore et que les températures nocturnes restent au dessus de 0C”. À ce stade, mes verts et mes tees étaient au découvert avec un minimum de glace à fondre par dessus. Il ne semblait pas avoir des maladies ou des pertes d’hiver. J’était certainement très content de ce que je voyais et plein d’espoir pour un printemps different que l’année passée. J’était encouragé 😊. Il semblait que nous pourrions ouvrir la première semaine du moi de mai. Même les membres qui étaient curieux et ont venu vérifier le terrain pensaient la même chose, que nous pourrions golfer la dernière semaine du mois d’avril. Attendez les gars! Les mois de mars, avril et même mai sont des temps critiques de l’année pour la plupart des terrains de golf qui ressortent de l’hiver. Le cycle de gel et dégel qui prend place le printemps, où les températures du sol commencent de s’élever mais qu’elles varient au dessus ou dessous le gel n’est pas bon pour l’herbe du gazon. Cela peut être spécialement catastrophique pour l’herbe Poa annua. Avec des journées froides et humides et des températures en dessous de 0C, notre pelouse a malheureusement pris un autre mauvais coup cette année.

Alors la grande question que chacun se pose est: Quand ouvrons nous pour 2019? Pour nous ici chez le Club de Golf Royal Oaks, nous avons typiquement un but d’ouvrir la longue fin de semaine du mois de mai. Bien sur, je comprend que si le terrain peut être prêt avant et que la température collabore, je fait de cela ma mission. Au temps présent, j’anticipe une date d’ouverture pour la dernière semaine du mois de mai – la même que l’année dernière. Je réalise que notre saison de golf ici au Canada atlantique est très courte et chaque terrain de golf a une pression fondamentale d’ouvrir avant les autres terrains, ou du moins, ouvrir lorsque les autres sont ouverts en espérant que cela attirera plus de membres et de frais d’entrée. Il n’y a aucune personne qui ressent cette pression autant qu’un surintendant. Les propriétaires et l’équipe gérante ici au RO sont aussi conscients de ceci et le gardent en tête mais ils sont dédiés à la mission d’ouvrir lorsque nous sommes confiants que l’établissement est complètement prêt.

Le Club de Golf Royal Oaks, aussi beau et étonnant qu’il est dans sa meilleure forme, est un morceau de terrain très exposé avec aucun abri digne d’être mentionné. La conception du paysage de la pelouse, spécialement les verts et les allées à faible élévation ne répondent pas très bien à notre climat sévère. Ces endroits sont sujets aux accumulations d’eau où la glace peut s’accumuler et rester tout l’hiver. Maintenant que je suis dans ma 9e saison ici au RO, je le vois à chaque hiver et je redoute le résultat. Je n’ai pas besoin de dire que j’aurais des mots à dire à l’architecte Rees Jones si j’ai jamais la chance de le rencontrer.

Comme vous pouvez voir à la gauche, cette photo comprend le vert #16 et a été prise le 1er mai cette année. C’est notre vert le plus abrité sur le terrain et un de nos meilleurs verts à date. Remarquez le gazon blanc (mort) dans la zone d’approche. Ceci est l’herbe Poa annua et est native aux climats du nord où elle s’épanoui le mieux. Avec une bonne cultivation, de l’engrais, des températures chaudes et un bon arrosage, elle devrait regénérer et pousser relativement rapidement. Une possibilité pour aménager nos verts poa est de planter un sursemis avec une variété d’agrostides et d’espérer qu’il repousse sur le poa mort avant qu’il ait la chance de regénérer. Certainement, ce n’est pas une tâche facile dans nos climats du nord où le poa prospère. Dans les endroit où les microclimats sont plus sévères et vous connaissez une mort de votre pelouse, poa annua peut cultiver un endroit dans très peu de temps. La variété de pelouse poa annua est ce que nous avons maintenant sur plusieurs de nos verts et allées. La majorité de nos zones d’approche, zones de tees et allées avec buttes hautes possèdent encore des agrostides et paraissent en santé alors que nous approchons la nouvelle saison de golf.
La température a commencé de coopérer avec moi la dernière semaine du mois d’avril alors j’ai commencé de faire toutes les pratiques de cultivation nécessaire pour remettre l’établissement dans la condition que nous voulons voir et que nous aimons avec ce terrain de golf. Une partie de ce procès comme j’ai déjà mentionné est un sursemis aggressif et un programme d’engrais sur les verts qui est maintenant complété. Si la température coopère, on devrait voir une germination entre 5 à 7 jours. Les choses sont déjà beaucoup mieux depuis les derniers quelques jours de nos efforts et maintenant, avec les verts rebâchés, nous devrions voir d’autres améliorations d’ici les prochaines deux semaines.

Le groupe de propriétaires fait un effort constant d’améliorer les conditions du terrain de golf et le centre pavillon chaque année et supportent mes efforts à 110%. Comme  surintendant, je ne peux pas vous dire comment cela me fait sentir important et supporté. Le résultat final est qu’on espère que vous avez un abonnement que vous pouvez être fiers de faire partie de et que la manière dont on gère tous les aspects du club rendent cet abonnement spécial. Avoir les ressources quand disponible et le contrôle de l’opération du terrain de golf a été très encourageant et excitant pour notre vision du futur du Club de Golf Royal Oaks.

S’il-vous-plait faire un effort de nous visiter et rencontrer notre nouveau directeur de golf Blehr MacKinley. Nous sommes ravis de l’avoir dans notre personnel et d’avoir les connaissances qu’il apporte à cette position.

J’ai hâte de voir tous vos visages familiers pour une nouvelle saison de golf et sachez que moi et mon équipe travaillent très fort pour préparer votre terrain aussitôt possible pour cette nouvelle saison.

– Kevin